Etre informé par mail des nouvelles publications

mercredi 15 avril 2015

Le manège de Petit Pierre - la Fabuloserie



Je suis dans la carlingue
Je suis l'aile rouge et rouillée
Je suis dans le manège
la main et l’œil de Petit Pierre.

Son œil fermé me regarde et dit.
Son œil fermé chante dans le grincement des poulies.
Son œil fermé pleure et regarde.

Nous avons tous les mains rouillées.

Il faudra fermer le dimanche
marquer un temps d'arrêt.


Nous sommes de son monde
fantasques et colorés.
Nous sommes de guingois, puissants
et habités.

L’œil de Petit Pierre nous sert d'ossature.

Le vent peut s'agiter.

Nous resterons debout
tournant comme au manège
alpaguant les passants
emportant les poètes
et les gens de l'arrière
dans nos vaisseaux de pacotille
et de joie.