Etre informé par mail des nouvelles publications

samedi 29 juillet 2017

Train is coming.
L'heure est aux adieux sur le quai, esquivés à peine. Comme l'air de dire "il ne faut pas y toucher". Nous ramassons nos filets de pêche, entremêlés. Chacun le sien.
On retiendra les mots et les gestes.
Une petite fille geint "je suis pas fatiguée, je suis énervée".
Le soleil à peine levé darde déjà. Je ferme les yeux pour écouter la mer encore.
Bientôt il faudra réveiller les ados qui feront la grimace. Il est trop tôt. Leurs corps endormis, presque somnambules prendront tout l'espace, se prendront les pieds dans les valises.
Train is coming. Au premier coup de sifflet, ils se précipiteront pour partir, impatients déjà de quitter ce lieu.
Les voisins aussi font leurs valises.
Tu as le temps encore de prendre une tasse de thé. Ça viendra.