Etre informé par mail des nouvelles publications

vendredi 18 août 2017

Dans l'arbre, l'écureuil à l'affût. Il attend. Nul ne sait plus qui de nous est l'ombre ou la proie.
En contrebas, la rivière. Au dessus, l'océan de  branchage, l'autre géographie.
Jusqu'où irons nous de branche en branche ?
 Je ne bouge plus. Je suis l'arbre et le souffle arrêté. J'attends que reprenne l'arpentage.