Etre informé par mail des nouvelles publications

samedi 13 janvier 2018

Quotidiennes pour dire.
Je sais la semaine, le cabas rempli.
Je sais comment ils s'empressent,
je sais comment les jours s'accumulent, se dressent les uns contre les autres,
se heurtent même parfois.
Quotidiennes pour dire.
Les regards qui se creusent, qui se croisent,
les sourires qui s'esquissent, se referment.
Je ne sais plus quel est ce visage connu.
Quotidiennes pour dire.
L'homme qui prend son petit déjeuner en bas de chez moi et tousse,
les mégots écrasés sur le sol
la fille qui s'excuse pour la fumée de cigarette juste avant de dire bonjour.
Quotidiennes pour dire.
La lumière derrière la fenêtre
la voisine qui crie une fois de trop sur ses enfants
les pas dans l'escalier..
Je ferme les volets. Ca grince. Le froid du dehors me saisit.
Quotidiennes pour dire
Vite comment on rentre.
On fait claquer ses talons sur le sol. On cherche ses clés.
On fait le tour de ce qu'on oublie,
de ce qu'on reporte.
On essaie d'entasser le tout.
Au fond du sac. Ça déborde.
On arrête de retenir.
On étale.
On cherche la vie des poissons rouges.
On pourrait faire le plancton au fond de l'aquarium.