Etre informé par mail des nouvelles publications

mardi 3 octobre 2017

À contre saison
je réclame la pelle et le seau.
Je vais construire des châteaux au goût de sable
qui crissent sous la dent.
Je t'enterrerai sous le sable avec patience.
Ta tête sourira sous le soleil.
J'entasserai des coquillages blancs aux reflets violine et rose. Je te baptiserai d'Artagnan des sables. Tu seras fort et joyeux, non mais faut pas déconner.
J'enlèverai le sable avec mes mains.
Les coquillages dessineront des lézardes sur ton corps.

À contre saison, on attrapera le dernier soleil, nos mains en visière au dessus des yeux. Je tracerai des cercles dans le sable. Je danserai autour comme une vieille chamane. Héroïque. Tu riras.